Echange de timbres et philatélie

Bas de page

Avatar de timid07
  • timid07
  • 3979 messages

Cela m'étonne d'être le premier à parler de ce sujet là :-? Moi étant le pire model de l'orthographe française sur ce site. Je me sent un peu bizarre ce soir après avoir appris les nouveautés, absurde pour moi. Un ognon, une chauvesouris, un lieudit, un nenufar, la maitresse ou le cout. Du n'importe quoi pour moi ....
Suis je le seul ici ?? (je pense pas)

Par timid07 le 04/02/2016 à 21h54:50

Avatar de datimbre
  • datimbre
  • 208 messages

Tout a fait d accord moi aussi j ai parfois du mal avec le français mais de la a tous simplifier au lieu de trouver des solution pour mieu leur apprendre le français. Que va ton simplifié après c est n importe quoi.

Par datimbre le 04/02/2016 à 22h19:24

Avatar de timid07
  • timid07
  • 3979 messages

Avant aujourd'hui, ils y avaient les jeunes qui ne savaient plus parler français mais les parents essayaient de les aider. Maintenant les jeunes ne sauront pas plus (faut pas réver) mais les parents seront aussi en galère :-w

Par timid07 le 04/02/2016 à 22h24:40

Avatar de jacky1353
  • jacky1353
  • 1414 messages

le chapeau de la cime est tombé dans l'abîme

Par jacky1353 le 04/02/2016 à 22h25:52

Avatar de claurav
  • claurav
  • 4006 messages

Oui en effet, c'est du n'importe quoi. Les accents sont indispensables pour le sens de mots. Par exemple comment distinguer 'Je suis prêt', 'je suis près de', sans accent seul le contexte permet de deviner le sens alors que l'accent donne le sens intrinsèque.

Par claurav le 04/02/2016 à 22h33:15

Avatar de phila37
  • phila37
  • 8345 messages

C bi1 la preve qe le monde marche sur la tete.
Bi1to, il ni ora plu de francé écri, selemen du francé parlé.
Bon, je vé allé aprendre le chinoa, moa
:)

Par phila37 le 04/02/2016 à 22h34:31

Avatar de claurav
  • claurav
  • 4006 messages

Que diraient les Portugais et les Espagnols si on supprimait le ~ (de españa par exemple) ? Il n'y a qu'en France qu'on peut proposer de telles conneries...

Par claurav le 04/02/2016 à 22h59:26

Avatar de image
  • image
  • 481 messages

oui, soyez rassurés, messieurs, on garde l'accent circonflexe sur le mot "mâle" pour éviter toute ambiguïté(?), euh toute équivoque.
Je ne sais pas si nous gardons nos 2 "mm" à femmes, mais j'ose l'espérer. :D

Par image le 04/02/2016 à 23h25:26

Avatar de bleusideral
  • bleusideral
  • 6383 messages

Povre France sans oignon, vive l'Ognon , du gran ninporte koa :-B j'en sui sideralement sidéré :(

Par bleusideral le 05/02/2016 à 00h03:18

Avatar de JPS
  • JPS
  • 861 messages

Bonsoir à tous.
C'est vrai qu' environ 2400 mots de notre langue, telle que nous l'avons apprise vont changer.Mais cela à déjà eu lieu plusieurs fois depuis qu"elle existe.Essayez donc de lire et de comprendre ce qui est écrit sur un vieux parchemin du Moyen Age ou du 13eme et du 14éme siècle....Vous aurez beaucoup de mal à le déchiffrer.Et combien de mots français ne se trouvent plus dans aucun dico, devenus obsolètes ou démodés.....


Mais il y a pire. Une nouvelle façon de penser va être enseignée au jeunes,( on ne peut même plus dire à nos chères têtes blondes ) qui vont entrer au cours préparatoire à la rentrée de 2016.Le principe est simple : plus on diminue le nombre de mots d'une langue, plus on diminue le nombre de concepts avec lesquels les gens peuvent réfléchir, plus on réduit les finesses du langage, moins les gens sont capables de réfléchir, et plus ils raisonnent à l'affect. La mauvaise maîtrise de la langue rend ainsi les gens stupides et dépendants. Ils deviennent des sujets aisément manipulables par les médias de masse tels que la télévision.
Quelques exemples:
- '' traverser l'eau en équilibre horizontal par immersion prolongée de la tête''. Nous on appelle cela
nager
- ''se déplacer dans un milieu aquatique profond standardisé'' Pour nous cela signifie évoluer dans une piscine
- ''créer de la vitesse'': signifie courir
. On appelle cela la nowlangue
Il y a déjà de mots provenant de cette langue qui sont passés dans le langage courant sans que personne n'a protesté.
Exemples: Bonnes fêtes au lieu de Joyeux Noël ou Bonne Année, populace,populisme,jeunes ,extrême droite, dérapé, vivre ensemble, et beaucoup d'autres encore.

En fait il s'agit d'abrutir les masses. Mais seulement la plèbe, la populace, les sans grades. ....
Les enfants des riches et des politiques qui eux peuvent leur payer des écoles privées, seront traités différemment.Eux ils continueront à apprendre le bon français.
Il y a surement parmi vous des personnes, du moins celles et ceux qui aiment lire autre choses que des romans à l'eau de roses et des ''crimi'' qui connaissent cette façon de faire, non ?

Par JPS le 05/02/2016 à 00h43:34

Avatar de kitts
  • kitts
  • 6432 messages

La réforme date de 1990, les deux orthographes sont tolérées depuis :P
Certains points sont déjà utilisés naturellement depuis de nombreuses années (pluriel des mots étrangers : des scenarii ou des scénarios, l'accent aigu qui sonne grave : un événement ou un évènement), d'autres points sont des non-sens.
Un nénuphar revient à sa graphie nénufar (breton ? :D ) parce que le mot n'est pas issu du grec mais de l'arabe et du sanskrit ... Dans ce cas, on devrait écrire phantaisie, et non fantaisie, car le mot latin déjà en ph- est issu du grec en phi-
L'île perd son chapeau, l'hôpital garde le sien ... pourtant dérivés de isula et hospitalia : la logique ... comme celle d'Y&T =))
Et quitte à ajouter quelques mots de plus pour la soixantaine de mots concernés par des "anomalies", la réforme aurait dû corriger Bruxelles en Brusselles :D

Par kitts le 05/02/2016 à 00h55:49

Avatar de Packie
  • Packie
  • 129 messages

Moi aussi je suis complètement sidérée de voir qu'on peut proposer des idioties pareilles, déjà que beaucoup ne savent plus écrire correctement de nos jours. De devient la FRANCE?
Moi qui adore lire, que va-t-on trouver dans les livres. Mon Dieu je désespère!!!! [-O<

Par Packie le 05/02/2016 à 00h56:18

Avatar de Pierre32
  • Pierre32
  • 5087 messages

ben avec le nombre de migrants...ca prends des accommodements raisonnable :D :D :D :D

Par Pierre32 le 05/02/2016 à 04h54:52

Avatar de siberie
  • siberie
  • 523 messages

MicheleR:

Cela est pour l'ensemble des pays francophone. A chacun d'entre nous de corriger ou pas les mots cité plus haut.

Par siberie le 05/02/2016 à 05h05:16

Avatar de philagest
  • philagest
  • 571 messages

L'intelligence politicienne dans toute sa splendeur !! :-w

Par philagest le 05/02/2016 à 06h14:20

Avatar de image
  • image
  • 481 messages

Vous en aviez déjà parlé cassou77 et ça m'a effrayé aussi ! parce que ça touche à l'intention : celle d'abrutir, d'avilir, d'asservir.
un exemple est cité : la notion du bien et du mal ou il n'y aurait plus de nuance :( bien reste bien et pour dire mauvais ou mal, on devrait dire "inbien") et ce concept serait imposé, dicté...

Par image le 05/02/2016 à 07h32:24

Avatar de 84vy
  • 84vy
  • 431 messages

Bonjour,

à mon époque 5 fautes au certificat d'étude était éliminatoire, maintenant si vous prenez un texte écrit par un bachelier, vous prenez peur du nombre de fautes et ils sont heureux de dire "j'ai mon bac !!!"

"Elle est belle la France" !!!!!!!

Par 84vy le 05/02/2016 à 08h41:21

Avatar de mj0125
  • mj0125
  • 598 messages

Je pense que le gouvervement a d'autres chats à fouetter que de changer l'orthographe, comme le chômage, les migrants à Calais, les agriculteurs etc.... et la liste n'est pas finie
c'est aberrant, ~X(

Par mj0125 le 05/02/2016 à 09h53:40

Avatar de crimi
  • crimi
  • 382 messages

Pour compléter la liste de J P S , qu' est-ce qu'un "référenciel bondissant aléatoire " ? un ballon de rugby.

Par crimi le 05/02/2016 à 09h54:27

Avatar de touareg
  • touareg
  • 26 messages

Je vais aller à contrecourant de ce qui est dit ici, mais je pense que les gens qui se prononcent contre l’évolution de la langue au nom de la tradition font un contresens historique. Le français, comme toutes les langues du monde, a toujours évolué (on ne parle plus comme on « parloit » au XIVe siècle). Ou plutôt a évolué jusqu’au XVIIe siècle, époque à laquelle la rigidité et la codification de l’écrit ont vraiment commencé, sous l’impulsion de grammairiens comme Vaugelas. En effet, l’écriture se généralisait, et on passait avec Louis XIII puis surtout Louis XIV à un Etat centralisé : unifier la langue devenait donc une priorité (La France étant jusque-là plus une juxtaposition de domaines linguistiques qu’une entité unique). Le problème, c’est que pour fixer ces règles, notre pays a eu une façon de procéder assez unique au monde : au lieu de faire coïncider l’orthographe avec la prononciation, les hommes d’église (poursuivant une pratique remontant au Moyen-Age) ont arbitrairement décidé de faire à tout prix réintégrer l’étymologie dans la graphie… Ainsi des diphtongues comme « ai » qui phonétiquement avaient évolué en « é » gardent leur forme, faisant en sorte que l’on se retrouve avec énormément de façons d’écrire le même son… Pour la même raison, des lettres qui ne se prononcent plus persistent : le fameux « -ent » de « ils chantent »…

Pour beaucoup de gens, ce particularisme constitue un trésor inestimable qui fait notre richesse. Pour un esprit prosaïque comme le mien, bien que je l’accepte, je trouve que c’est une hérésie à partir du moment où on opte pour un système d’écriture syllabique, où une lettre est censée correspondre à un son. Logiquement, lorsqu’une prononciation évolue, l’orthographe devrait suivre, ce qui n’est pas le cas chez nous. Quand on me dit que les Français sont nuls en orthographe, ça me fait sourire : comment faire des erreurs en italien ou en espagnol, langues dans lesquelles (à quelques exceptions près), la graphie correspond à la prononciation ?

Et le plus drôle dans tout ça, c’est que beaucoup de nos particularismes dont nous sommes si fiers proviennent… d’erreurs ! Deux petits exemples : comment expliquer que « dompter » prenne un « p », sachant qu’il vient de « domo » (domestiquer) ? Eh bien tout simplement d’une confusion avec « compter », où le p est étymologiquement légitime (du latin « computare »). De même, savez-vous d’où vient le pluriel en « - aux » des singuliers en « -al » ? - Als a d’abord évolué phonétiquement en –aus, et certains scribes représentaient le –us par une croix : croix qui a été ensuite confondue avec la lettre « x ». Tout ça pour dire que nous ne tolérons pas d’erreur pour des règles qui proviennent parfois elles-mêmes… d’erreurs. Cherchez l’erreur !

Je me permettrais enfin de remarquer que très souvent, les plus ardents défenseurs du « conservatisme » orthographique sont les gens qui ont eu des difficultés en dictée étant jeunes. Et qu’à l’inverse, les plus ouverts à une évolution des langues sont les linguistes eux-mêmes (notamment l’excellent Alain Rey).

Bon, pour finir et pour éviter de me faire trop taper dessus, quelques bémols à ce que je viens de dire : il est vrai que les erreurs d’orthographe gênent souvent la lecture, la faute aux nombreuses formes d’homonymies en français. Nous sommes habitués à différencier un participe passé en « é » d’un infinitif en « er » ou d’un « imparfait en « ait » par l’écriture : toute faute à ce niveau a tendance à rendre le déchiffrage plus confus…

Par touareg le 05/02/2016 à 11h53:52

Avatar de piter13
  • piter13
  • 126 messages

Le français est une langue vivante et par définition qui évolue et qui continue d'évoluer,
l'absorption d'anglicisme et d'autres mots étrangers fait partie de sont histoire et de sa vie
certaines évolutions motivées par des simplifications et le rétablissement d'erreurs et normal même s'il est mal vécu par certain, on ne peut aller contre l'histoire et la tradition et comme dit si bien THOUAREG c'est un contre sens historique que de lutter contre son évolution demandez à vos enfants ce qu'ils en pensent dans un twitt ou un SMS!

Par piter13 le 05/02/2016 à 13h14:55

Avatar de katrin 35
  • katrin 35
  • 578 messages

ça éviterait peut être la confusion très fréquente sur le site entre cote et côte !!! ;)

Par katrin 35 le 05/02/2016 à 13h34:19

Avatar de touareg
  • touareg
  • 26 messages

"Pas sûre qu'écrire phonétiquement facilite la compréhension ..

.... finale ment, toussait bien a rangé .. .."

Votre exemple montre bien la difficulté à comprendre le langage SMS. Il y a d'abord la question d'habitude, c'est évident. Mais surtout ce n'est pas juste une écriture phonétique. Elle mélange et agglutine les mots ("finalement" coupé en deux mots, "toussait" pour l'équivalent de trois mots : tout / s' /est)... Parfois les jeunes mélangent syllabes et chiffres : bi1 pour "bien"... Et surtout, en ignorant les conjugaisons, elle rend difficile l'identification des verbes (dur de reconnaitre visuellement un verbe dans "il fé bo"...). Bref, messages rapides à écrire mais longs à déchiffrer :)). Je comparerais ça plutôt à du rébus qu'à de l'écriture à proprement parler. Mais bon, ça peut donner un aspect ludique à la langue. A condition de ne pas en abuser...

Par touareg le 05/02/2016 à 14h03:16

Avatar de timid07
  • timid07
  • 3979 messages

katrin 35, c'est la seul chose ou je me tromper pas !!! Je vais faire comment moi maintenant :-< :D

Par timid07 le 05/02/2016 à 14h05:29

Avatar de touareg
  • touareg
  • 26 messages

D'accord avec vous, mais là on dépasse le simple cadre de la réforme de l'éducation nationale. Toute cette richesse du langage et des idées, c'est surtout dans les livres, la culture et les débats d’idées qu'on la trouve, et ça ça dépend de l'envie des jeunes de s'y intéresser.

De manière générale, je trouve les gens assez frileux sur les évolutions pédagogiques. Je fais une petite disgression, mais je me souviens que quand on avait parlé de la modification du programme d'histoire (ouverture de chapitre sur l'histoire africaine par exemple), il y avait eu toute une levée de bouclier au prétexte qu'on allait devoir passer plus vite sur les événements franco-français. Personnellement, j'adorerais que les programmes parlent un peu plus des autres continents (l’Afrique si méconnue avant la colonisation, histoire de l'Asie, de l'Amérique précolombienne...). Ca donnerait des clés pour mieux comprendre le monde d'aujourd'hui. Alors évidemment, sachant que les horaires ne sont pas extensibles, il y aurait des raccourcis à faire… Mais de toute façon, on ne peut pas tout accumuler : imaginez les programmes d’histoire dans 1000 ans si on gardait tout… !!!

Par touareg le 05/02/2016 à 14h58:48

Avatar de bleusideral
  • bleusideral
  • 6383 messages

cela me rappelle le langage SMS , abréviation des mots , on va tout doucement vers un déclin des valeurs orthographiques de la langue Française , si c'est ça le modernisme , et bien je suis largué et me dis que j'ai bien perdu du temps sur les bancs de classe autrefois :)) Plus sérieusement , je constate que l'on simplifie le langage peut-être par rapport à la mixité des peuples vivant en France, car vu de l'étranger , notre langue parait bien difficile , un mot voulant dire une multitude de choses où la différence se faisait par la présence ou non d'accents , maintenant il va y avoir des confusions....

Par bleusideral le 05/02/2016 à 15h04:32

Avatar de 7strain
  • 7strain
  • 215 messages

tiens bin moi je vais me faire un petit jeune :x euh non pardon, un petit jeûne [-O<

Par 7strain le 05/02/2016 à 17h05:32

Avatar de Vieuxdeb
  • Vieuxdeb
  • 2204 messages

Ce qui nous donne pour les derniers timbres paru.... sein gobin; chenpiona du monde davyrond; 70zieme aniversert de la securithé sosial,; le tengau...... etc. Ils vont être bô nos timbres.

Par Vieuxdeb le 05/02/2016 à 17h59:35

Avatar de scrapper
  • scrapper
  • 898 messages

Moi, quand même ça me rend triste et nostalgique. J'aime notre orthographe et ça me gêne qu'on la brade. Ma plus jeune fille me fait peur au niveau de son écriture et cela ne va pas arranger les choses.je ne suis pas pour. Ou est ce qu'il faut signer? :((

Par scrapper le 05/02/2016 à 18h10:39

Retour sur la liste des sujets

Vous devez être connecté pour participer au forum