Echange de timbres et philatélie

Bas de page

Avatar de cirelot
  • cirelot
  • 847 messages

Bonjour,
Un membre aurait des explications ou hypothèses sur cette tâche au dessus du "2" ?

Merci

PS : le timbre est neuf**

Par cirelot le 08/01/2017 à 09h03:44

Avatar de babeldin
  • babeldin
  • 529 messages

Salut Didier.
A l'époque, on avait tous un encrier pour écrire (le stylo bic n'existait pas, pas plus que le stylo à plume à recharges).
Je pencherais donc pour une petite goutte d'encre d'une personne nerveuse où pas ayant écrit l'adresse sur une lettre avec ses timbres neufs posés sur le bureau ... Hop, en sortant de l'encrier, une goutte en trop tache ton timbre, ou alors il a fait "craquer" la pointe de sa plume provoquant des éclaboussures (même avec un stylo plume moderne cela arrive encore, alors à l'époque ... Peut être pour cela que les gens portaient des manches supplémentaires pour ne pas se tâcher quand ils écrivaient).
Ce serait pas sympa du tout mais la couleur de l'encre est différente des couleurs utilisées pour le timbre, donc je ne crois pas trop à un défaut de fabrication

Par babeldin le 08/01/2017 à 09h09:52

Avatar de image
  • image
  • 481 messages

Bonjour Cirelot, bonjour Babeldin,
De bien tendres souvenirs que ceux-là ! :)
Mais si c'était une goutte d'encre, elle aurait traversé le papier et la gomme, non ?
La gomme est intacte? si oui, existait-il des gommes "imperméables" ?
edit : imperméables aux encres, uniquement .... puisqu'à l'eau, ça me semble un peu incohérent, mais bon ..;

Par image le 08/01/2017 à 10h50:02

Avatar de babeldin
  • babeldin
  • 529 messages

Effectivement le terme goutte que j'ai utilisé laisse penser à une jolie goutte qui aurait traversé sans doute, mais une gouttelette issue de la plume qui gratte le papier et provoque des micros éclaboussures, elles ne seraient qu'en surface et n'aurait pas la densité nécessaire pour transpercer. En plus la forme de la gouttelette (étirée) pourrait paraitre celle d'une projection de ce type.

Je peux me tromper (ce serait pas la première fois, et ce ne sera pas la dernière) mais il me semble que cette tache est issue d'un accident post impression

Par babeldin le 08/01/2017 à 11h07:14

Avatar de image
  • image
  • 481 messages

Tout ceci m'a rappelé l 'effaceur magique de tâches d'encre. Le corector !
(En continuité avec les sujets sur l'école d'ailleurs )
J'ai voulu regarder la composition, mais elle n'est pas écrite, ni sur les flacons, ni sur la boîte.
Par contre, le stylo à bille existait bien, mais on n'avait pas le droit de s'en servir ( de mon temps )



J'aurais bien testé pour voir si les produits étaient encore efficaces, mais je n'ai pas d'encre :(

Par image le 08/01/2017 à 12h03:41

Avatar de image
  • image
  • 481 messages

J'ai trouvé sur le wouèbe :-bd
- le flacon rouge : c'est une solution de permanganate de potassium qui permet la décoloration de l'encre, cette décoloration forme du dioxyde de manganèse, MNO2.
- le flacon bleu : C'est une solution de bisulfite de sodium et d'eau, ce qui forme de l'hydrogénosulfite de sodium capable de détruire le dioxyde de manganèse.
- le flacon blanc : C'est une solution d'acide sulfurique qui supprime "les restes".

Par image le 08/01/2017 à 15h27:31

Retour sur la liste des sujets

Vous devez être connecté pour participer au forum