Echange de timbres et philatélie

Bas de page

Avatar de bunny
  • bunny
  • 749 messages

Voici un article paru dans médiapart peu élogieux sur la Guyane

"Aujourd’hui, je vais vous parler d’un pays étrange : la Guyane.

• C’est un endroit où l’Europe gagne du fric en lançant des fusées. À ce titre, les pouvoirs publics achètent la paix sociale. Ça ne marche pas toujours. Oh, non pas une paix sociale garantissant le bien-être des populations… Ah oui, j’ai oublié de vous dire : en Guyane vous avez des Amérindiens (leur nombre baisse, car ils préfèrent se suicider !), des descendants d’esclaves ou de bagnards, des Français, des Guyaniens, des Brésiliens, des Surinamais, des Haïtiens, des.... Bref des gens qui, en gros, se foutent totalement des fusées. Ben oui. Mais on se fout de bien autre chose en Guyane. Par exemple, c’est un pays où un type condamné à trois ans de taule (ferme !) est non seulement laissé en liberté, mais a toujours l’autorisation de se prélasser dans son bureau de… maire.
À côté, Alice au pays des merveilles c’est du pipeau ! C’est aussi un pays où des dingues cagoulés peuvent défiler et même être reçus à la préfecture ! Ils peuvent aussi bloquer des consulats ! Cool les mecs ! La Guyane est une collectivité unique. Française. Si, si, française… Incroyable n’est-il pas ? C’est une collectivité où il y a des élus. Et même des parlementaires… mais qui, comment dire… adorent voyager et se goberger chez leur ami dictateur et narcotrafiquant (le voisin outre-Maroni dont le fils est en zonzon aux USA). La Guyane est une petite caste. Des élus, des décideurs qui passent leur temps à jouir de leur situation, et, à côté, ou plutôt en bas, il y a un peuple qui souffre. Chômage, vie chère (que dis-je : hors de prix !) violence à cause d’un sous-effectif policier invraisemblable et d’un préfet incapable de faire appliquer les lois ! Et puis il y a aussi une éducation nationale totalement inculte dirigée par des recteurs dignes de n’importe quel bar du commerce. C’est un pays où il n’y a pas de port en eaux profondes. Où l’Internet ne fonctionne qu’à quelques endroits (même pas à l’aéroport dit… international !). C’est un pays où une députée finance des sectes. Où n’importe quel abruti peut acheter une arme à feu. Où des repris de justice pérorent vulgairement. Où des journaleux payés (sic) par un évadé fiscal passent leur temps à servir la soupe à tout le monde, de peur de se fâcher avec… tout le monde ! Où le service public de la télévision est devenu un service particulier...
Et pourtant c’est un beau pays. Oui, venez en Guyane. Jamais on ne vous croira. Tout simplement parce que c’est incroyable."

Par bunny le 22/03/2017 à 16h55:25

Avatar de pitikita
  • pitikita
  • 1411 messages

Ce qui me frappe là dedans, c'est qu'à quelques détails près, on croirait une description de la métropole. Remplacez "un type condamné à trois ans de taule" par "mis en examen" et "a toujours l’autorisation de se prélasser dans son bureau de… maire" par "est candidat à la présidence de la république", ou bien "des dingues cagoulés" par "des dingues avec des bonnets rouges", ça marche aussi. D'autres phrases fonctionnent sans y toucher: "La Guyane est une petite caste. Des élus, des décideurs qui passent leur temps à jouir de leur situation, et, à côté, ou plutôt en bas, il y a un peuple qui souffre". Etc.

Par pitikita le 22/03/2017 à 18h10:32

Avatar de Skywalker
  • Skywalker
  • 2158 messages
Avatar de bunny
  • bunny
  • 749 messages

Voilà le programme de demain jeudi 23 mars

KOUROU : Le barrage est temporairement levé jusqu'à minuit.

EN DIRECT : Le barrage situé à l'entrée de la ville de Kourou est actuellement ouvert à la circulation des véhicules depuis 18 heures ce mercredi 22 mars 2017.
Les grévistes ont levé le barrage, afin que les Kourouciens et les Guyanais puissent s'organiser pour se rendre dans la soirée de ce mercredi 22 mars au rond-point de la Carapa à l'entrée du CSG maintenue toujours bloquée par les collectifs Toukans, 500 frères, Iguanes et Trop Violans.
Le barrage à l'entrée de la ville sera fermé à nouveau à compter de minuit.
José Mariema, président du collectif des Toukans, soutenu par tous les collectifs présents invite toute la population guyanaise à se préparer et s'organiser, car dans la soirée et dans la nuit les choses prendront une autre ampleur. Il explique qu'aucune solution n'a été apportée, mais qu'ils ont pris l’initiative de lever le barrage pour que la population se prépare, car il sera fermé d'ici quelques heures pour la grande mobilisation des Guyanais et des Kourouciens ce soir et demain.

Par bunny le 23/03/2017 à 02h17:31

Avatar de 7strain
  • 7strain
  • 89 messages

quand même quatre fois plus d'homicides volontaires qu'à Marseille : 10,2 contre 2,8 pour 100 000 habitants

Par 7strain le 23/03/2017 à 06h45:13

Avatar de calédonien 98
  • calédonien 98
  • 72 messages

"médiapart", rien que le nom du média qui lance ces révélations est un poème. Pas du tout orienté et souvent adepte de "révélations très sélectives", même s'il existe, comme toujours, un fonds de vérité. Dans cet article, il aura au moins eu le mérite d'évoquer des mouvements sociaux qui ne sont pas traités dans la presse zoreille, toute occupée à nous embobiner sur l'élection présidentielle et son lot de "révélations dont les faits remontent à quelques années et jamais traitées par la justice ni par les services fiscaux". C'est exactement le cas pour la Nouvelle Calédonie ou des incidents graves ont eu lieu (la mort d'une motarde sur une route près d'une tribu kanake), faits qu'on ne peut connaitre que par internet.

Par calédonien 98 le 23/03/2017 à 09h06:16

Avatar de bunny
  • bunny
  • 749 messages

Le CSG à trouvé la solution à son problème malgré le blocage complet de la Guyane

Endel : la grève est terminée. Les conducteurs d'Endel sont héliportés jusqu'au pas de tir d'Ariane-5. Il est donc possible qu'Ariane-5 soit déplacée sur son pas de tir.

Par bunny le 23/03/2017 à 13h53:03

Avatar de bunny
  • bunny
  • 749 messages

Nouvel article de médiapart

Le ton monte en Guyane !

« L’indignation » serait certainement le terme le plus approprié à notre situation en Guyane !

Les politiques, l’État, les institutions locales et nationales ne savent plus où donner de la tête ! Mais elle tourne, elle tourne ! En espérant qu'ils ne finissent pas aux urgences vue l'offre locale d'accès aux soins...

Oui, les Guyanais en ont marre, mais de quoi me direz-vous ? Outre les problématiques socio-économiques empêchant un développement pérenne, on ajoute à ça, les droits les plus fondamentaux comme la santé, l’insécurité, l’insalubrité, l’éducation, la formation est encore bien d’autre chose. Nos revendications en font une poudrière.
Poudrière prête à exploser, à se faire entendre par un retentissement tellement puissant qu’il pourrait rendre sourd jusqu’à l’hexagone, et avec une résonance sur l’Europe.
La Guyane souffre, la Guyane a peur, la Guyane est en burn-out.
N'oublions pas la singularité de sa position géopolitique, les difficultés qu’elle rencontre ne sont pas du ressort d’une vision politique de bout de ficelle. L’idée qu’on peut se faire d’une réelle gouvernance est un appui concret vers une réelle ambition pour demain.
J’entends ici et là, des interventions diverses et variées, le pacte d’avenir n’est que le pacte du présent, mais on ne pouvait pas le dire lors des négociations et affirmer nos besoins ? Malheureusement, seulement une partie de la matière grise locale débat sur des propositions qu’ils considèrent bonnes pour notre belle région ! Mais au final, écoutent-ils réellement le cri de la population ? Aujourd’hui, ils n’ont pas d’autre choix que de le faire et que d’entendre. Les réactions sont présentes et je redoute le pire.

J’aime à me souvenir ce dialogue d’un film bien connu :

"C’est l’histoire d’un homme qui tombe d’un immeuble de cinquante étages. Le mec, au fur et à mesure de sa chute, il se répète sans cesse pour se rassurer : jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien.

Par bunny le 23/03/2017 à 21h46:30

Avatar de bunny
  • bunny
  • 749 messages

des nouvelles pour le déblocage de grève générale de Guyane

GUYANE : Bernard Cazeneuve réagit suite aux mouvements sociaux !

ASK : À la une : Dans l'après-midi de ce vendredi 24 mars 2017, le Premier Ministre Bernard Cazeneuve a annoncé l'envoi en Guyane d'une "mission interministérielle de haut niveau". Conduite par l'ancien préfet de Guyane Jean-François Cordet, cette mission est chargée de "poser les bases d'une négociation susceptible de déboucher sur des mesures opérationnelles et rapides", est-il indiqué dans ce communiqué de Matignon.

Dans son communiqué rédigé et signé de l’Hôtel de Matignon ce vendredi 24 mars 2017 le premier ministre évoque un mouvement social d'ampleur que la Guyane connaît depuis quelques jours. Dans un souci de dialogue et d'ouverture, la ministre des outre-mer a proposé qu'une série de réunions se tiennent à Paris sur les thématiques ayant fait l'objet de revendications, notamment sur la sécurité, le soutien à l'économie et le système de santé des Guyanais. Bernard Cazeneuve est pleinement conscient des préoccupations de la population guyanaise et de ses représentants, et a donc demandé à son gouvernement de travailler à des réponses concrètes.

QUELLES ÉVOLUTIONS ?
Il explique dans son communiqué qu'afin de nouer un dialogue et apaisé, le premier ministre a décidé d'envoyer sans délais en Guyane une mission interministérielle de haut niveau afin d'entendre et d'analyser toutes les difficultés soulevées et de poser les bases d'une négociation susceptibles de déboucher sur des mesures opérationnelles et rapides. La mission sera conduite par Jean-François CORDET, conseiller maître à la cour des comptes et ancien préfet de Guyane. Elle sera composée des plusieurs hauts fonctionnaires issus de différents ministères. Ils prendront le départ dès demain samedi 25 mars 2017 pour la Guyane.

SON SOUTIEN ET SON DERNIER MOT :
Le premier Ministre appelle l'ensemble des forces politiques, économiques et sociales de la Guyane à se saisir de cette initiative pour construire ensemble l'avenir de ce territoire de la GUYANE.

Par bunny le 24/03/2017 à 20h57:47

Avatar de Skywalker
  • Skywalker
  • 2158 messages

Puisque le tir d'Ariane-5 est reporté sine die, j'en profite pour avertir mes correspondants que mes envois du W-E sont également reportés à cause des conditions météo régnant actuellement dans le sud-est.

Donc je ne posterai pas avant lundi matin. ;)

Par Skywalker le 25/03/2017 à 10h26:21

Avatar de bleusideral
  • bleusideral
  • 4667 messages

Bonsoir , j'ai vu aux infos régionales que le mouvement perdure et blocage total , grève générale votée malgré l'intervention du gouvernement, c'est triste :(

Par bleusideral le 25/03/2017 à 19h32:51

Avatar de bunny
  • bunny
  • 749 messages

La grève générale est enclanchée à compter de l'instant ou je vous écris - a suivre -

Par bunny le 25/03/2017 à 22h27:20

Avatar de bunny
  • bunny
  • 749 messages

Voici un texte écrit par Thierry Montford un photographe de la Guyane

Thierry Montford
3 h ·

Traiter les problèmes de la Guyane avec une telle désinvolture conduit à un ras le bol plus que légitime, nécessaire.
En tant que travailleur indépendant, je sais que ce ne sera pas facile dans les jours qui viennent, à plus d'un titre, mais cette colère qui gronde, je la fais mienne aussi, car, que ce soit l'insécurité, la santé, l'éducation, le développement économique, c'est mon problème, notre problème à tous, sinon maintenant, forcément un jour ou l'autre.
Le traitement que je vois appliqué à la Guyane depuis trente ans par les gouvernements successifs, de quelque bord qu'ils soient, ce n'est plus du jacobinisme, c'est du foutage de gueule. C'est la loi de la surdité cynique, avec de temps en temps un petit cataplasme sur une jambe bois, juste pour dire "on ne vous oublie pas".
Le problème n'est pas de nous oublier, mais de nous connaître, et surtout de nous reconnaître, sans la condescendance habituelle, et de donner enfin à une région que vous dites française ce que la constitution lui doit de plein droit.
"Ne pouvant fortifier la justice, on a justifié la force" dixit Pascal. Cette force frémit de tout côté et réclame justice, cette justice qui se décline en trois mots sur tous les monuments.
Pour qu'elle n'explose pas, il est grand temps de prêter sérieusement l'oreille à la Guyane, avec autre chose que des promesses creuses, des délégations interministérielles sans ministres (un peu comme un cassoulet sans saucisses, en somme) et des demandes policées d'"apaisement" sussurées d'une voix pointue du fond d'un salon parisien.
Soildarité.

Par bunny le 26/03/2017 à 03h01:44

Avatar de JDA78
  • JDA78
  • 761 messages

Sur ce sujet, le jeune Macron devrait faire quelque progrès, ne serait-ce qu'en géographie!! Il croit que la Guyane est une ile!!!!
Bon , on ne peut pas etre compétent dans tous les domaines :))

Par JDA78 le 26/03/2017 à 22h47:00

Avatar de MicheleR
  • MicheleR
  • 1157 messages

C'est mieux de faire des réserves de victuailles si grève générale .. j'imagine que les épiceries et marchés ont été pris d'assaut ..

Par MicheleR le 26/03/2017 à 22h57:38

Avatar de calédonien 98
  • calédonien 98
  • 72 messages

Je plains et comprend les "îliens" résidant en Guyane. Ce mouvement me rappelle le mouvement contre la vie chère en Guadeloupe et le retour des vieilles solidarités oubliées depuis l'avènement du tourisme de masse. Enfin, cette information est traitée de manière normale dans les médias zoreille, évoquant un mouvement citoyen et un ras le bol général de la situation économique et de la délinquance. Reste à espérer que des solutions seront trouvées rapidement qui conviendront à tous et qui, surtout, seront mises en œuvre très rapidement. Ce serait dommage de rater des revendications citoyennes.

Par calédonien 98 le 27/03/2017 à 13h55:45

Avatar de Indien63
  • Indien63
  • 968 messages

Ce qui m'inquiète, ce sont ces groupes encagoulés qui disent représenter la population. Je veux bien croire que d'honnêtes gens aient peur de représailles sur leurs familles, mais comment peut-on leur faire confiance aveuglément ?

Par Indien63 le 27/03/2017 à 14h55:06

Avatar de princesse18
  • princesse18
  • 58 messages

Eh oui, notre MACRON nous apprend que la Guyane est une Ile !!! Je n'ai pas fait l'E.N.A. mais à l'Ecole Primaire on m'a appris que la Guyane était un territoire d'Outre Mer appartenant à la France...Et ce sont des gens de ce niveau qui veulent nous diriger..Bravo...

Par princesse18 le 27/03/2017 à 17h47:09

Avatar de troubadour
  • troubadour
  • 39 messages

Tout d'abord merci Bunny pour cet éclairage bien mené .
Est il vrai que les Surinamiennes traversent le Maroni pour venir accoucher en Guyane ,pour que leurs enfants soient Français? Et qu'un ancien Président Français à fait construire une maternité au Surinam pour éviter cette pratique , qui bien entendu ne fonctionnerait pas ... mais aurait seulement un gardien .

Par troubadour le 27/03/2017 à 18h31:51

Avatar de bunny
  • bunny
  • 749 messages

Princesse18 - voici la deuxième bourde - je pense que le guyanais apprécierons

Emmanuel Macron s’est excusé après avoir pris la Guyane pour une île et a par la même occasion commis une autre bourde en indiquant qu’il se rendrait bientôt en Guyane lors de son « tour d’Afrique ».

Par bunny le 27/03/2017 à 19h21:24

Avatar de bunny
  • bunny
  • 749 messages

Indien63

les 500 frères ne sont pas des gars dangereux mais la Guyane est un petit pays et il est vrai que s'ils étaient à visage
découvert (seul le leader de ce collectif Michael Mancee ancien policier national est sans cagoule pour les entretiens)
dans le monde de tout les jours ils seraient pénalisés - Si la violence n'est pas trop présente c'est grace à eux car ils
vont là ou les problèmes se posent durant cette mobilisation de tous les guyanais -

Par bunny le 27/03/2017 à 19h28:40

Avatar de bunny
  • bunny
  • 749 messages

Troubadour

Oui les femmes surinamaises viennent accoucher à Saint Laurent du Maroni en Guyane et non en Guadeloupe
il y a un hopital à Albina la frontière entre la Guyane et le Suriname mais il n'est pas opérationnel il manque beaucoup
de personnels alors les femmes préfèrent traverser le fleuve et en plus leurs enfants sont français -

Par bunny le 27/03/2017 à 19h58:04

Avatar de bunny
  • bunny
  • 749 messages

communiqué de presse Guyane il y a quelques minutes soit 15h44 pour moi

KOUROU : Des syndicats des salariés CFE-CGC à la Carapa !

Au rond-point de la Carapa à l'entrée du Centre Spatial Guyanais, de nombreux syndicats des salariés CFE-CGC représentatifs sur le plan régional et national ont affiché leur solidarité aux mouvements actuels de protestation contre une Guyane en péril.

Ils étaient nombreux au rond-point de la Carapa dans la soirée du samedi 25 mars 2017 venus apporter leur solidarité aux différents collectifs de Guyane, Kourou et des divers syndicats comme le CMCK et l'UTG-CGT de l'éclairage d'EDF.
Ils étaient bienvenus et ont suscité des commentaires, car ce sont des Guyanais et des Guyanais métros vivant à Kourou depuis de longues années qui travaillent à Kourou et qui sont venus en solidarité pour protester contre la Guyane qui, selon eux, est en péril.
Selon les syndicats des salariés CFE-CGC présents sur notre photo, « le blocage impactant la vie économique et sociale des Guyanais est malheureusement la seule et unique solution pour nous faire entendre d'un gouvernement sourd depuis des années aux légitimes revendications contre les difficultés que rencontre la région de la Guyane. »

ILS DEMANDENT ?
Les syndicats des salariés CFE-CGC demandent :
- Sur le plan socio-économique : la centralisation du RSA plombant le budget régional, l'arrêt des ponctions étatiques sur nos recettes, l'application de la loi relative aux paiements des commandes sur marchés publics évitant ainsi la mise au chômage des salariés des TPE et PME.
- Sur l'insécurité : outre le maintien et le renforcement des moyens, nous demandons la mise en place d'un dispositif judiciaire spécifique et adapté à la Guyane, une justice forte et implacable disposant de moyens techniques et humains afin de condamner fermement les délinquants et criminels qui sévissent sur notre territoire, la mise en place d'une vraie politique de gestion de l'immigration sauvage.
- Sur l'engagement de l'état : nous revendiquons à nouveau l'arrêt des ponctions financières impactant les recettes de notre région, une maîtrise des flux migratoires adaptée à la spécificité de notre région, l'adaptation des lois françaises non applicables en Guyane, un plan d'avenir répondant aux besoins de la Guyane.
- Sur l'emploi : nous demandons une réelle structuration et accompagnement des filières existantes, le développement de nouvelles filières permettant d'offrir de l'emploi à nos jeunes Guyanais.
- Et sur la santé : nous demandons un accès aux soins et une plateforme médicale de qualité, sauvons le CMCK et stoppons les profits sur notre santé.
Pour résumé : La CFE-CGC demande l'union de tous les Guyanais afin de défendre l'avenir de la Guyane.

Par bunny le 27/03/2017 à 20h44:49

Avatar de bunny
  • bunny
  • 749 messages



voilà comment les amérindiens de Camopi font leurs barrages -

Par bunny le 27/03/2017 à 20h59:28

Avatar de claurav
  • claurav
  • 1934 messages

Ça y est, les médias en métropole commencent à découvrir qu'il y a des problèmes en Guyane (qui n'est pas une île, n'est-ce pas M. Macron !).

Par claurav le 27/03/2017 à 22h14:49

Avatar de bleusideral
  • bleusideral
  • 4667 messages

Ni autour de l'Afrique 8-} :|

Bunny , dans mon boulot (service des eaux) , ça s'apelle un "barrage flottant " :))

Par bleusideral le 28/03/2017 à 12h47:08

Avatar de Romi
  • Romi
  • 2941 messages


Entendu au marché samedi matin: <<Ils commencent à nous faire ch... avec leur Guyane, de toute façon ils n'ont pas besoin d'argent, ce ne sont que des sauvages>>.
Carole appréciera.
Devinez pour qui la région a voté à 40%aux dernières élections!

Par Romi le 28/03/2017 à 14h06:46

Avatar de bunny
  • bunny
  • 749 messages



Toute la Guyane debout comme un seul homme

Par bunny le 28/03/2017 à 15h56:25

Retour sur la liste des sujets

Vous devez être connecté pour participer au forum