Echange de timbres et philatélie

Bas de page

Avatar de arzon
  • arzon
  • 36 messages

J'ai des difficultés à déterminer (pour les sous-catégories) la couleur exacte d'un timbre monochrome ceci pour les timbres français d'avant 1914 (ex: rose, rose carminé, rose foncé, etc...) . J'envisage de me créer un nuancier à partir des bandelettes de bord de feuille que j'ai avec certains timbres. Bandelettes sur lequel se trouve une bande couleur servant sans doute de repère à l'impression. Question: peut on se fier à ces repères ?? ex: si je me trouve avec 3 ou 4 timbres différents de couleur brun,( ex: taxe,blanc,semeuse,etc.) serais je sûr d'avoir le même type d'encrage?, Y avait il à l'époque une "norme!!" pour les colorants.
merci d'avance pour vos infos

Par arzon le 24/06/2017 à 09h33:55

Avatar de maximus27
  • maximus27
  • 24 messages

Bonjour,
C'est en qualité d'imprimeur que je vais essayer de vous répondre. Début 20éme, l'impression se faisait en litho, et typo principalement. L'offset et l'hélio sont arrivés peu de temps après. Si l'on prend l'offset, quand vous imprimez une quadrichromie (timbres en couleur comme ceux que l'on connait), il y a une bande dans le bord de feuille qui donne des indications aux professionnels. C'est la gamme Brhuner. Elle permet, à l'aide d'un densitomètre de connaître la densité de la couleur cyan/magenta/jaune/noir. Des valeurs de base ont été déterminées. Si elles ne sont pas respectées, vous obtenez une différence de couleur (ex +bleu, plus rouge...). Ceci explique parfois certaines différences pour les timbres contemporains. Aujourd'hui, c'est de l'offset mais numérique. Donc nous ne sommes plus en densité mais en colorimétrie numérique. Pour ce qui est des anciens timbres (typo), il n'existait pas de densitomètre pour les bandes de réglage de bord de feuille.

Par maximus27 le 24/06/2017 à 10h00:03

Avatar de maximus27
  • maximus27
  • 24 messages

Je continue... La référence était celle déterminée par certains professionnels qui conservaient une feuille exemplaire pour modèle. Vous comprendrez que d'un individu à un autre, la perception n'est pas la même, ainsi que la maîtrise de l'imprimerie. Pas facile dans ces cas là de retomber pile poil dans la teinte. Cela se faisait "à l’œil". Je vous avouerais avoir aussi des difficultés pour différencier et je possède un nuancier (tétracolor) qui est une référence pour les densités Offset. Des variantes sont aussi nombreuse que le nombres de personnes différentes qui ont imprimé et qui ne savaient pas reproduire dans l'absolue rigoureusement les même teinte. L'humain à ses limites... En ce qui me concerne, je garde les exemplaires très différents (maxi 3). J'espère ne pas avoir surajouté à vos difficultés. Si vous souhaité aller plus loin, n'hésitez pas à me contacter, soit sur ce post ou en direct. Cela sera un plaisir. :)

Par maximus27 le 24/06/2017 à 10h13:07

Avatar de bleusideral
  • bleusideral
  • 4736 messages

L'idéal est de se procurer un nuancier original, réplique exactes de ces nuances , car même une copie peut varier des nuances très proches les unes des autres



Par bleusideral le 24/06/2017 à 14h04:47

Avatar de Manuel_ice
  • Manuel_ice
  • 1058 messages

le guide philatélique des couleurs est très bien mais avec un gros défaut : il ne prend pas en compte les interaction chromatiques existantes entre les couleurs.

J'ai beau regardé mes feuilles entières, impossible de trouver des bords colorées avant l'apparition des coins datés en 1924

Par Manuel_ice le 24/06/2017 à 14h45:18

Avatar de arzon
  • arzon
  • 36 messages

Merci à Maximus 27 et bleu sidéral pour vos réponses éclairées. Donc sans nuancier, si je comprends bien, on est soumis au jugement colorimétrique de celui qui propose le timbre et à celui de la personne qui le reçoit. donc pour les sous catégories (a,b,c,etc...). Je trouvais intéressant de pouvoir proposer à l'échange avec certitude une sous catégorie (a,b,c,..) pour un timbre. Finalement pour les timbres concernés, il vaut mieux les chercher (ou les proposer) en visuel dans une bourse et d'essayer de trouver les couleurs différentes, un peu comme pour les types "blanc". et comme vous le faites pour vos 3 exemplaires.

Par arzon le 24/06/2017 à 20h28:17

Avatar de Manuel_ice
  • Manuel_ice
  • 1058 messages

Le plus simple est de prendre des bottes et de les étendre en nuancier du plus clair au plus foncé et ce pour chaque type. Ainsi pour les blancs je m'en suis fait deux en neufs/oblitérés. Le nuancier ainsi réaliser peut être analyser numériquement en remplacement de la couleur naturelle color=#FF0000 <=> couleur et ansi obtenir un nuancier réel à imprimer.

Par Manuel_ice le 24/06/2017 à 20h51:26

Retour sur la liste des sujets

Vous devez être connecté pour participer au forum