Echange de timbres et philatélie

Bas de page

Avatar de mateo
  • mateo
  • 677 messages

Les timbres du mont Athos sont émis par la poste héllénique et sont de véritables timbres-postes. Ils sont achetés surtout par les collectionneurs et sont assez peu utilisés pour affranchir le courrier. De 4 à 5 séries chaque années depuis 2008, avec une thématique différentes. Cette année la thématique sera : "peintres et graveurs du 18 - 20ème siècle" (les timbres sont de format 40 X 40 mm)



Les écrits du moine Russe Vasilij Grigorovich Barskij sont très caractéristiques de la littérature des voyages dans l'espace de l'église orthodoxe Grecque de l'Europe orientale. De 1725 à 1745 ce moine visite tous les lieux de pélerinage importants du Sina, des patriarcats d'Alexandrie, d'Antioche, de Jérusalem et jusqu'à Chypre et la Grèce. En 1744 il passe plusieurs mois au mont Athos. Connaissant bien le grec, il y visitera tous les monastères et en fera des descriptions claires et méthodiques, fournissant ainsi une grande quantité d'informations sur les églises, les monastères, les reliques, les bibliothèques, les archives, ainsi que sur la vie quotidienne à l'intérieur des monastères. Bien que dessinateur autodidacte, il a laissé des dessins simples et naifs de tous les monastères,mais d'une remarquable précision avec une grande quantité de détails sur les monastères dans leur environnement extérieur.
traduction du texte de présentation écrit en grec par Kriton Chrisoxoidis.

Sur un fond blanc uniforme et sans cadre, on voit un dessin à l'encre noire, trés fin et précis, montrant tout les petits détails architecturaux des monastères vus en entier (patio, fenêtres, clochetons, portiques, murailles, toitures, cloitres, balcons) ainsi que le cadre naturel environnant (collines, montagnes, végétation, oliveraies, potagers) et même certaines activités humaines comme le moine laboureur (valeur 0,80) les moines charpentiers (valeur 0,72) ou le moine pêcheur sur sa barque (valeur 1,62).
Comme tous les timbres du mont athos, ils portent les inscriptions "agion oros athos" en lettres dorées en haut, en bas, et sur la bande décorative en bas à gauche. A noter : la série de 7 timbres comporte 2 fois la valeur 0,80.
0,20 monastère de xeropotamou
0,50 monastère de zographou
0,72 monastère de philotheou
0,80 monastère de Xenophontos
0,80 monastère de Konstamonitou
1,00 monastère de Esphigmenou (le seul au bord de la mer)
1,62 monastère de Gregoriou

Par mateo le 27/07/2017 à 17h11:26

Avatar de mateo
  • mateo
  • 677 messages

2ème série de 2017.
Comme pour la série précédente, vues de différents monastères, en peintures cette fois, avec de belles couleurs qui contrastent avec l'encre noire de la 1ère série.
Le peintre serait Vladimir Davydov, et ses tableaux datent du 19ème siècle. Pas plus d'information de la part du service philatélique de la poste, pour l'instant.

Par mateo le 29/09/2017 à 07h00:55

Avatar de rolanderson
  • rolanderson
  • 19 messages

Merci pour toutes ces informations philatéliques venant du pays de mes aïeux.

Bonne continuation.

Par rolanderson le 29/09/2017 à 16h02:29

Avatar de mateo
  • mateo
  • 677 messages

8 timbres pour cette 3ème série de 2017


Oeuvres du peintre Spyros Papaloukas (1892 - 1957)
Dès son plus jeune âge il apprend l'agiographie (art de peindre les icônes religieuses) puis en 1909 il étudie la peinture et le dessin à l'école supérieure des beaux-arts d'Athènes, et enfin à Paris de 1916 à 1921. En 1923 il séjourne pendant un an au Mont Athos et réalise de nombreux tableaux de paysages autour des monastères. S. Papaloukas connaissait parfaitement l'art byzantin ainsi que tous les courants artistiques de son époque. Il a été conseiller artistique de la mairie d'Athènes, directeur de la pinacothèque municipale, et professeur de dessin à l'école polytechnique. Son oeuvre, sur la base de l'agiographie byzantine, a été fortement influencée par Sézanne, Van Gogh et Matis. Son séjour au Mont Athos a également été décisif, car il a continué a en peindre les paysages pendant de nombreuses années. Son oeuvre a ouvert la voie à de nombreux peintres modernes grecs.

Sur les 3 EPJ ci-dessous on distingue un peu mieux le style "moderne" du peintre (comparez avec la série précédente) et les "influences" dont nous parlions plus haut.

Par mateo le 11/12/2017 à 07h30:43

Retour sur la liste des sujets

Vous devez être connecté pour participer au forum