Echange de timbres et philatélie

Bas de page

Avatar de fredelas09
  • fredelas09
  • 7 messages

ëtes vous confrontés à ce désastre opérés par les facteurs et qui consiste à barrer sur les enveloppes ,déjà oblitérées, les timbres non oblitérés ou oblitération fine? Quelle valeur donner à ces timbres, peuvent-ils être côtés et échangés? Est-ce une volonté délibérée des agents de la poste de massacrer les timbres?
Qu'en pensez-vous, et que faites-vous de ces timbres si vous en avez?

Par fredelas09 le 20/09/2017 à 10h25:51

Avatar de cricritounet
  • cricritounet
  • 1059 messages

Une volonté délibérée de massacrer !!!!!! En voilà des termes bien mesurés. Je pense plutôt qu'ils font leur travail avec le stylo bille fourni par la poste. Bien sûr, les agents collectionneurs titulaire comme moi essayent d'annuler avec leur "nénette" ;-))

Par cricritounet le 20/09/2017 à 10h32:22

Avatar de texastango
  • texastango
  • 44 messages

Bonjour..Pardonnez mon ignorance, qu'est ce qu'une "nenette", quand ce n'est pas une belle fille cricritounet??? merci

Par texastango le 20/09/2017 à 11h39:42

Avatar de princesse18
  • princesse18
  • 81 messages

Bonjour, oui j'ai déjà reçu des timbres rayés par un stylo bille. Pour moi ils n'ont plus aucune valeur et je les conserve pour faire mes cartes postales de Bonne Année avec tous les timbres qui n'ont pas le mérite de figurer dans mes échanges. Mais je suis quelqu'un qui recycle beaucoup....

Par princesse18 le 20/09/2017 à 11h51:13

Avatar de phila37
  • phila37
  • 6905 messages

@ texastango,

Une ''nénette'', est un petit tampon encreur.
Je ne pense pas que cela fasse partie de l'outillage du postier moderne, mais les plus anciens, dont fait partie cricritounet, en possède encore un, semble -t-il
:)

Par phila37 le 20/09/2017 à 12h08:54

Avatar de Indien63
  • Indien63
  • 1097 messages

Quand j'ai commencé comme facteur remplaçant, la nénette allait avec le quartier de distribution. On s'en servait pour pointer sur le tableau de présence à la prise de service et ensuite pour les relevages de boîtes aux lettres me semble-t-il. Mais la procédure pour les timbres non oblitérés était d'utiliser la ''griffe horizontale'' si on était encore au bureau, et le stylo si on s'en apercevait en tournée.
Si un collègue a des informations complémentaires, ça me plairait de comparer nos souvenirs.

Par Indien63 le 20/09/2017 à 12h48:33

Avatar de bleusideral
  • bleusideral
  • 5455 messages

Cette façon peu philatélique existe depuis les années 60 , voir moins , mais toujours d'actualité , je viens de recevoir un carnet TAAF dans une enveloppe affranchie avec 4 marianne adhésives n°aa0007,barrées d'une croix au stylo....( = poubelle ) X(

Par bleusideral le 20/09/2017 à 12h54:32

Avatar de 123Jacquesjacques
  • 123Jacquesjacques
  • 4498 messages

Et avec la nénette, on obtenait une oblitération en griffe, recherchée par certains collectionneurs. Pour moi, ces timbres crayonnés vont au rebut avec les cassés.

Par 123Jacquesjacques le 20/09/2017 à 12h55:18

Avatar de fredelas09
  • fredelas09
  • 7 messages

Mon terme de "massacre" n'était pas mesuré, j'en conviens. Mais qu'elle désolation de ne pouvoir soit échanger, soit partager ces timbres. Nos amis facteur font évidemment le travail qui leur est demandé et il semble donc que la "nenete" (pas la factrice mais l'outil) devrait être fournie et plus souvent utilisée. Se pourrait-il que les facteurs philatélistes sensibilisent leurs collègues et permettent ainsi aux pauvres collectionneurs que nous sommes de pouvoir profiter de la beauté des timbres que nous recevons.

Par fredelas09 le 20/09/2017 à 14h11:34

Avatar de Pierre32
  • Pierre32
  • 4029 messages

Qui sait, peut-être un jour devrons-nous considérer ces ''oblitération'' car il semble que de plus en plus de courrier passe SANS être affranchi X( Pour l'instant moi, si je ne possède pas le timbre , je garde,mais sinon poubelle... X( X( le crayon gras par contre, lui part sans difficultés avec le diluant, on peut s'en resservir....

Par Pierre32 le 20/09/2017 à 14h50:08

Avatar de 023michel
  • 023michel
  • 168 messages

Bonjour à tous,

Je partage le désespoir de 'fredelas09" concernant les raturages au stylo des timbres postaux. Quoique cela soit compréhensible, par le professionnalisme des facteurs, pour "nous" philatélistes, c'est une "catastrophe", notamment lorsqu'il s'agit de "beaux timbres". Ce qui est, pour moi, plus désarmant, c'est l'oblitération des timbres par d'affreuses vagues, code barre ou chiffres. Ca ne tourne plus rond (comme le tampon postal) dans les bureaux et centres de tris postaux !
Cordialement, 023michel

Par 023michel le 20/09/2017 à 14h59:19

Avatar de Indien63
  • Indien63
  • 1097 messages

À noter que les facteurs n'étant plus dotés de stylo PTT avec encre de sécurité comme jusque dans les années 80, l'oblitération peut sans doute être effacée par les solvants ad hoc.

Par Indien63 le 20/09/2017 à 16h00:13

Avatar de texastango
  • texastango
  • 44 messages

Merci @phila37, @indien63, @123jacquesjacques d'avoir eclairé ma lanterne, je m'endors plus sage ce soir !!

Par texastango le 20/09/2017 à 19h34:19

Avatar de Zed
  • Zed
  • 20 messages

>> fredelas09 - Mon terme de "massacre" n'était pas mesuré, j'en conviens.

>> 023michel - Je partage le désespoir de 'fredelas09" concernant les raturages au stylo des timbres postaux. Quoique cela soit compréhensible, par le professionnalisme des facteurs, pour "nous" philatélistes, c'est une "catastrophe", notamment lorsqu'il s'agit de "beaux timbres".

Moi je trouve le terme de "massacre" tout à fait approprié.

Et pour ce qui est du professionnalisme des facteurs, il doit intégrer le respect des "beaux" timbres :

N'oublions pas que la poste fait une partie de son chiffre d'affaire avec les timbres philatéliques dont la plupart finissent dans les collections sans avoir été utilisés, ce qui revient à encaisser le prix du service postal sans avoir à le fournir. En contrepartie il me semble normal que ses employés oblitèrent correctement les timbres philatéliques qui servent effectivement à affranchir du courrier.

Mais ce n'est pas le pire : qu'ils s'arrangent d'abord pour réduire le nombre de colis perdus, détériorés ou volés (et même si ces méfaits sont souvent commis par des sous-traitants, la poste en reste responsable).

Par Zed le 21/09/2017 à 15h15:47

Retour sur la liste des sujets

Vous devez être connecté pour participer au forum