Echange de timbres et philatélie

Bas de page

Avatar de Enermax69
  • Enermax69
  • 14 messages

Bonjour

J'ai une petite question concernant les enveloppes premier jour.

Y a t'il une différence entre une enveloppe premier jour ( au niveau de la cote je parle ) avec une adresse imprimée dessus
et une enveloppe premier jour sans adresse. Sachant que ni l'une ni l'autre n'ont circulé

S'il y a des spécialiste de ce genre de choses :)

Merci d'avance

Gilles

Par Enermax69 le 31/08/2018 à 13h16:45

Avatar de JDA78
  • JDA78
  • 1157 messages

Hello Gilles
Les cotes ne sont pas ma préoccupation, par contre des enveloppes premier jour qui ont circulées, ça existe. Il y a très longtemps je m'étais envoyé , pour m'amuser, plusieurs enveloppes du parlement européen de Strasbourg. Et puis il n'y a pas que la France en ce bas monde, en Russie et Allemagne cela parait plus "courant", suite à des envois effectués par une de mes filles. En général, à proximité du marchand d'enveloppes;; se trouve une boite d'expédition où vous déposez le courrier :-??

Par JDA78 le 31/08/2018 à 14h57:09

Avatar de globule_u1
  • globule_u1
  • 190 messages

Bonjour Enermax 69
Il n'y a pas de différence de cote,la cote étant établie par les négociants qui diffusent ces enveloppes après les avoir produites ou achetées.Après,si on oublie l'aspect marchand,la différence est grande.La mode des premiers jour provient des anciens philatélistes qui voulaient une oblitération à cette date.Les premières enveloppes premier jour étaient faite "maison" par les collectionneurs,mais ne cotent pas plus qu'un courrier ordinaire car elles n'avaient pas le cachet illustré "premier jour".Pourtant,c'était du 100% .Les enveloppes premier jour avec adresse devraient en principe avoir circulé.Les timbres "affranchissant" les enveloppes sans adresse devraient ètre considérés comme oblitérés CTO,c ' est à dire avec une moins-value,mais ce n'est pas la cas,Y&T en ayant décidé autrement.Bref,c'est le cachet qui compte,et non le service rendu par l'affranchissement.C'est hors de toute logique,mais c'est ainsi.

Par globule_u1 le 31/08/2018 à 15h57:10

Avatar de JPS
  • JPS
  • 736 messages

Bonjour à Tous. Pour répondre à globule_u1, je dirais que les règles établies par Y.T. ne sont peut-être pas toujours pertinentes, mais,en ce qui concerne ce sujet, je trouve que c'est normal que ce soit le cachet à date spécialement ''fabriqué'' pour ce jour qui prime sur tout le reste.Car c'est bien lui qui permet à l'enveloppe éditée pour cet évènement ainsi ornée, d'être qualifiée comme telle. C'est également une histoire de gros (?) sous. Mais personne ne vous défend de l'envoyer par la poste en y inscrivant votre adresse. Si sur le lieu de vente des ces enveloppes, il n'y a pas de boite spéciale pour ce genre d'envoi,vous courrez juste le risque qu'un(e) postier(e) ignorant cette pratique ou nouvellement employé(e) appose y encore une fois un vilain tampon...:)

Par JPS le 31/08/2018 à 16h59:33

Avatar de Enermax69
  • Enermax69
  • 14 messages

Ok je comprend mieux. Merci à tous pour vos réponses.

Gilles

Par Enermax69 le 31/08/2018 à 17h37:55

Avatar de globule_u1
  • globule_u1
  • 190 messages

Ce n'est pas une histoire de gros sous,c'est simplement le résultat d'une certaine logique et de conditions de travail.Les catalogues de cotations étaient autrefois les catalogues de vente des négociants.Deux conditions pour que ce commerce puisse marcher est que le négociant possède ce que le client philatéliste désire acheter et que cela ne prenne pas trop de temps pour se le procurer par rapport au bénéfice financier.Donc,il faut vendre ce qu'il y a en stock et donc rendre cette marchandise désirable en la cotant,en la rendant attrayante,et en faisant de la pub.Un négociant ne peut pas passer tout son temps à controler les dates des oblitérations du courrier ordinaire pour en extraire les "premiers jours".Avec les enveloppes préfabriqués,cela va beaucoup plus vite,on ne peut pas les confondre avec la courrier ordinaire.C'est dur à expliquer,mais il y a d'un coté les pros pour qui une activité doit etre rentable,et de l'autre coté l'amateur qui veut et peut collectionner comme bon lui semble,car c'est un loisir.Il faut que les deux parties s'entendent,le problème,c'est qu'il y a parfois de la tricherie et de la mauvaise foi et cela fait mal.Le philatéliste doit étudier les timbres et le courrier,et non statuer sur la façon de faire de la poste.

Par globule_u1 le 31/08/2018 à 17h44:56

Avatar de Indien63
  • Indien63
  • 1105 messages

Les quelques fois où j'ai participé aux Bureaux Premier Jour, il y avait toujours une corbeille ou une boîte aux lettres au stand de la Poste pour faire circuler le courrier tamponné ce jour.

Par Indien63 le 31/08/2018 à 19h47:09

Avatar de Sargate
  • Sargate
  • 106 messages

Bonsoir, Globule a bien expliqué la relation qui existe entre les marchands et les catalogues. Cela est sans doute la même chose pour les variétés autre sujet du forum.

Par Sargate le 31/08/2018 à 19h57:54

Avatar de JPS
  • JPS
  • 736 messages

Tout ça je le sais, mais,il s'agit quand même pour la Poste de gagner de l'argent sur le dos du collectionneur. Et ce doit être rentable sinon elle n'ouvrirait pas tout ces bureaux ''premier jours'' dans tout le pays pour vendre des timbres, des enveloppes et autres documents estampillés avec le cachet et le timbre idoine.

Par JPS le 31/08/2018 à 21h08:04

Avatar de cricritounet
  • cricritounet
  • 1099 messages

Celle là a l'air d'avoir circulé....bien que le "retour à l'expéditeur" en français !!!!

Par cricritounet le 02/09/2018 à 00h26:41

Retour sur la liste des sujets

Vous devez être connecté pour participer au forum