Echange de timbres et philatélie

Bas de page

Avatar de timbres9
  • timbres9
  • 236 messages

................ sont-elles corrigées dans leur catalogue numérique ?

Bonsoir.

Une série émise en 1972 a eu une ou deux réémissions sur des années différentes.

Pour le timbre suivant :



Le catalogue 2018 (p. 27) indique # 475llllldentelé 12.5 x 12lllllsans phosphorescencelllll1972

llllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll# 475bllllldentelé 13.5lllll2 bandes fluorescenteslllll1976

llllllllllllllllllllllllllllllllllomission du # 475allllldentelé 12.5 x 12lllll2 bandes fluorescentes

Le catalogue Unitrade et Colnect indiquent une émission en août 1974 pour cette variété.

Ma question : le catalogue numérique a-t-il corrigé cette omission ? Si oui, quelles sont les cotes en neuf et en oblitéré de cette variété.

Bonne soirée.

Par timbres9 le 26/08/2019 à 00h17:30

Avatar de kitts
  • kitts
  • 6237 messages

Euh, avec les bandes fluorescentes en d.12½:12, c'est le 475

Par kitts le 26/08/2019 à 19h40:26

Avatar de timbres9
  • timbres9
  • 236 messages

Il y a un # 475 et un # 475b, il doit donc y avoir un # 475a.
Les autres timbres (# 471 à 474) de cette série, dentelés 12½ x 12 avec 2 bandes phosphorescentes portent le suffixe a.

Pour le # 475, il y a 3 variétés : 1. dentelé 12½ x 12 sans phosphorescence
llllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll2. dentelé 12½ x 12 avec 2 bandes phosphorescentes
llllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll3. dentelé 13½ avec 2 bandes fluorescentes

Par timbres9 le 26/08/2019 à 21h10:23

Avatar de kitts
  • kitts
  • 6237 messages

C'est leur 475b qui devrait être un 475a.
Sans bandes luminescentes, cela n'existe pas chez Y&T, ni chez Michel d'ailleurs. Peut-être une variété spécifique au catalogue canadien, le reste n'étant que des sous-types standard.

Par kitts le 26/08/2019 à 21h33:26

Avatar de timbres9
  • timbres9
  • 236 messages

Merci Christophe.

Par timbres9 le 26/08/2019 à 22h46:59

Avatar de inald
  • inald
  • 123 messages

Kitts, il ne faut pas contredire la logique du catalogue Yvert & Tellier.
Dans la série canadienne "471-472-473-474-475, le petit "b" se rapporte à la dentelure 13,5.
Pour la dentelure 12,5x12, c'est soit la version avec numéro plein, qui est sans bande fluorescente, soit la version "a" avec bande fluorescente.
Ici, les responsables du catalogue Yvert & Tellier n'ont pas trouvé la version "a" pour le timbre numéroté 475.
Donc, pas vu, pas côté.
P.S: Le phosphore brûle au contact de l'air. Il y a donc peu de chance de trouver des timbres fabriqués avec du phosphore.

Par inald le 30/08/2019 à 20h12:06

Avatar de kitts
  • kitts
  • 6237 messages

Non, leur "logique" est d'utiliser consécutivement toutes les lettres de l'alphabet (sauf i et o) indépendamment de la finalité. Ce n'est pas comme Michel qui utilise des suites de suffixes à des fins spécifiques.

Vous n'avez qu'à ouvrir (par exemple) le tome France et regarder toutes les séries courantes. Y a-t-il une lettre réservée à la gomme tropicale pour la Sabine de Gandon ? une lettre réservée aux sans barre phosphorescente pour les Liberté de Gandon ou Marianne de Luquet ? ... Après vous regarderez le Canada, 267/272, 378/389 ...

Et pour une fois ici, on n'a pas parlé de phosphore avant vous.

Par kitts le 30/08/2019 à 20h27:04

Avatar de inald
  • inald
  • 123 messages

Yvert & Tellier indique que les timbres numérotés 471 à 475 existent avec 2 bandes fluorescentes (timbres dentelés 12,5x12).
Les références ayant un petit "a" concerne la présence de 2 bandes phosphorescentes sur ces timbres.
Le débat devrait donc porter sur la différence entre une bande fluorescente et une bande phosphorescente.
Est-ce une réaction immédiate à une illumination du timbre dans le noir avec une lampe spéciale U.V., qui rend visible en jaune la bande fluorescente?
Est-ce une réaction immédiate à une illumination du timbre dans le noir avec une lampe spéciale U.V., qui rend visible dans une autre couleur que le jaune la bande phosphorescente?
La différence se situe t'elle dans l'état des bandes qui restent luminescente longtemps après l'exposition à la source lumineuse dans le cas de la phosphorescence, et dans le cas de la fluorescence, les bandes s'arrêteraient de restituer de la luminescence rapidement.
Une chose est sûre, les spécialistes ne parlent que de bandes phosphorescentes, comme elles sont référencées dans le catalogue SPINK/MAURY 2019 page 392 et 393.

Par inald le 30/08/2019 à 22h12:12

Retour sur la liste des sujets

Vous devez être connecté pour participer au forum