Echange de timbres et philatélie

Bas de page

Avatar de JPP
  • JPP
  • 643 messages

Bonjour , j' ai un ami philatéliste qui demande que sont ''LES TIMBRES ROYAUX ORDINAIRE ET EXTRAORDINAIRE '' il a une photocopie du bulletin des lois de 1838 ou l'inventeur a déposé le brevet le 4 octobre 1837 . Merci de vos réponses .

Par JPP le 27/12/2011 à 22h55:48

Avatar de MCC
  • MCC
  • 1488 messages

Peut-être ce lien pourra-t-il éclairer votre ami :)
http://www.universalis.fr/encyclopedie/finances-ordinaires-et-finances-extraordinaires/

Par MCC le 27/12/2011 à 23h14:46

Avatar de Romi
  • Romi
  • 2890 messages

Bonsoir JPP. Voir la différence entre timbres royaux ordinaires et T.R. extraordinaires sur ce site:
http://multicollec.net/4-savoie/fiscaux/m

Par Romi le 27/12/2011 à 23h20:15

Avatar de Collectionnator
  • Collectionnator
  • 62 messages

Bonsoir,
J'imagine que vous faites référence à ceci ?.
Si oui, le Le seizième volume dont est extrait ce doc est consultable ici.

Cela est en rapport avec la philatélie fiscale.
Pour faire simple, on remonte en 1626 à la république des Sept Pays-Bas Unis (provinces unies). Puis après ailleurs en Europe.
Les timbres royaux consistaient en une marque aux formes de symboles royaux sur documents qui servaient à faire payer une taxe lors de l'établissement de divers documents comme les contrats, testaments, jugements, saisies... En fait tout ce qui devait être officialisé et faire preuve d'acte devant un tribunal. C'est ici que l'on parle de timbre dits à secs et humides. à secs car dans le papier et humides par l'apposition d'un cachet à l'encre grasse.
Si vous relisez le document, vous verrez que ce monsieur n'est pas l'inventeur du timbre, mais d'un procédé d'amélioration quand à la mécanisation du système, ce qui vous en conviendrais n'est pas la même chose.
Maintenant pour en revenir à "ordinaire" et extraordinaire", c'est le fait que l'ordinaire est un papier ou la taxe à été acquitté lors de l'achat du document vierge, car la taxe était calculé sur la dimension du document et pas sur le contenu. C'est après que certains actes furent soumis à une taxe graduée (quittances) ou proportionnelle (traites, contrats) variant suivant leur montant.
Le timbre extraordinaire quand à lui est un timbre apposé après coup sur des actes ou documents qui auraient dû être écrits sur du papier timbré. Ce timbrage spécial devait être effectué avant la mise en circulation de l'écrit et donnait lieu à la perception de l'impôt. Donc il n'a d'"extraordinaire" que le fait qu'il soit apposé hors de la situation ordinaire.

Pour approfondir ce sujet, voyez cet article de wiki.

Pour voir ce qu'il en retourne, allez consulter cet excellent site : les cachets fiscaux et papiers timbrés de la Gabelle et la Savoie, que j'ai découvert il y a peu et qui m'a passionné.

PS : je vois que Romi est linké sur les mêmes sites :)

Par Collectionnator le 27/12/2011 à 23h52:58

Avatar de Collectionnator
  • Collectionnator
  • 62 messages

Bonsoir MCC,
Mais à mon avis, finances ordinaires et extraordinaires n'ont rien à voir avec timbres ordinaires et extraordinaires, sauf l'appellation qui fait appel à la théorique non récurrence de la finance extraordinaire, comparativement à timbre extraordinaire qui fait appel à l'application de la taxation fiscale du courrier hors son cheminement normal.

Par Collectionnator le 28/12/2011 à 00h00:30

Avatar de JPP
  • JPP
  • 643 messages

Bonjour, mon ami et moi même , nous remercions MCC , ROMI , COLLECTIONNATOR pour les informations qui sont formidable surtout sur le comté de Savoie .

Par JPP le 28/12/2011 à 18h03:41

Retour sur la liste des sujets

Vous devez être connecté pour participer au forum